A propos…

¨Portrait
© Francois Lollichon

Arnaud Mattlinger : Né en 1971 à Meudon, poussé vers des études scientifiques, c’est finalement vers le design que je m’oriente. De retour d’un voyage au Brésil en 1995, je décide de m’installer en free-lance et commence dans le même temps l’Aïkido.
Après deux ans passés à Lyon, à créer le studio Toutdésigné®, à valider mon premier dan d’Aikido, je remonte à Paris en 1999. A cette occasion, je rencontre Imanou Risselard et Pol Charoy, fondateurs du magazine Génération Tao. Je livre mes conseils pour la maquette du magazine et l’échange se fait avec la pratique corporelle (Tai Ji Quan, souffle, …), je continue de développer mon activité d’édition et packaging…
En 2000, j’assiste avec enthousiasme à l’émergence et la création du Wutao®. En 2003, je participe à l’ouverture de ce qui deviendra le Centre Tao Paris et commence l’enseignement. Dans les années qui suivent, j’assisterai aussi à la création de la Trans-analyse®
En 2005, je reviens au fondamentaux du design : la créativité et le dessin à main levé, au service de l’innovation notamment. J’interviens auprès d’agences en Europe, en Amérique du Nord et autour du bassin méditerranéen.
En 2006,  j’écris un article dans Génération Tao qui fait le parallèle entre mouvement et calligraphie. A travers le Wutao, j’explore les calligraphies de geste, une expression artistique inspirante et nouvelle.
En 2009 j’ai le plaisir de rencontrer Hassan Massoudy. Quelques mois plus tard, je co-organise la « Création Ephémère », mêlant le Wutao aux calligraphies qu’Hassan, « le maître », réalise en direct et projette par vidéo sur les danseurs dont je fais partie.
Peu à peu j’approfondis ma recherche. Tout en conservant le lien essentiel entre mouvement souffle et image, elle prend le nom d’Animagraphie (Calligraphies de souffle) en 2011.
Après plusieurs report, le temps vient de ma première exposition, aux Lilas en 2013.